4 NOVEMBRE

20h30

Exosphère Fauré

LES RENDEZ-VOUS EN SAISON

LES LITANIES DE ROCAMADOUR

Exosphère, Jean-Philippe Billmann

Basilique Saint-Sauveur, Rocamadour

En vidéo

Distribution

10 artistes

10 chanteurs
Orgue: Gilles Oltz
Direction: Jean-Philippe Billmann

Programme

Litanies à la vierge noire   (Poulenc)
(3 voix égales et orgue)
 
Ave Maria  (Poulenc)
(A  cappella, 3 voix égales)
 
Priez pour paix (Poulenc)
(Soprane et orgue)
 
Ave mundi gloria (Langlais)
(2 voix égales et orgue)
 
O bone Jesu (Langlais)
(2 voix égales et orgue)
 
En prière (Fauré)
(Soprane et orgue)
 
Ave verum (Fauré)
(2 voix égales et orgue)
 
Tantum ergo (Fauré)
(2 voix égales et orgue)
 
Litanies  (Alain)
(Pour orgue seul)
 
Ave Maria (Anonyme)
(A cappella, 3 voix égales)
 
Ave verum corpus (Poulenc)
(A cappella, 3 voix égales)
 
Douce vierge Marie (Daniel)
(A cappella, 3 voix égales)
 
Ave Maria (Alain)
(Soprane et orgue)
 
Chant litanique (Langlais)
(2 voix égales et orgue)
 
O salutaris hostia (Langlais)
(2 voix égales et orgue)
 
Tantum ergo (Langlais)
(2 voix égales et orgue)
 
Ave Maria  (McIntyre)
(6 voix égales)

Biographie

Né en 2015, l’ensemble vocal Exosphère est un chœur professionnel franco-allemand. Sa particularité : un son qui rassemble le raffinement et l’expressivité de l’esthétique française et la plénitude structurée de l’esthétique allemande du chant.
C’est le choix que fait son fondateur, le chef de chœur alsacien Jean-Philippe Billmann, formé autant en France qu’en Allemagne : unir ces deux modèles culturels, pour faire naître un son personnel et incarné.
Lors de sa création au Festival de Rocamadour en 2015, l’ensemble Exosphère a remporté un vif succès. En 2016, réinvité à Rocamadour, il s’est également produit aux côtés de l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg au Zénith de Strasbourg. On l’entendra en 2017 dans divers festivals français, ainsi qu’à la Scène nationale Les Dominicains de Haute-Alsace à Guebwiller et au Festival de Besançon.
Pourquoi le nom d’Exosphère ? Parce que Jean-Philippe Billmann a voulu allier sa passion, la voix, et son rêve d’enfant, l’astronomie. Ces deux mondes dont l’exploration est infinie, se ressemblent : ce sont des mondes de vibrations qui jouent avec l’espace et le temps, qui font naître le rêve, l’insaisissable, le vertige devant l’éternité. Ainsi son ensemble prend-il le nom d’Exosphère : la dernière couche de l’atmosphère avant les étoiles.