16 AOÛT

19h30 et 21h30

Le Requiem de Duruflé

Dulci Jubilo, Christopher Gibert, Jeremiah Stephenson

Basilique Saint-Sauveur de Rocamadour

En vidéo

Distribution

Chœur de chambre Dulci Jubilo (12 chanteurs)

Direction

Christopher GIBERT

Orgue

Jeremiah Stephenson

Programme

Reflets croisés : Duruflé, Poulenc, Escaich

 Thierry ESCAICH : Trois motets

Pour 12 voix mixtes et orgue

  • Eaux natales
  • Le Masque
  • Vers l’espérance

Francis POULENC : Timor et tremor

pour chœur mixte a cappella

Maurice DURUFLE : Requiem

Pour chœur mixte et orgue

  • Introït
  • Kyrie
  • Domine Jesu Christe
  • Sanctus
  • Pie Jesu
  • Agnus Dei
  • Lux æterna
  • Libera me
  • In Paradisum

Durée 1h

Note d'intention

« Ce Requiem n'est pas un ouvrage éthéré qui chante le détachement des soucis terrestres. Il reflète l'angoisse de l'homme devant le mystère de sa fin dernière…Il tend à traduire les sentiments humains devant leur terrifiante, inexplicable ou consolante destinée». Duruflé peint ici une œuvre remplie d'une foi intense et profonde. Ce Requiem est une œuvre majeure de la musique française composé en 1947 pour la version orgue et chœur. En se réappropriant le chant grégorien et en le mêlant aux douces harmonies propres à son écriture, Maurice Duruflé réalise là un monument de la musique sacrée.
Les Trois motets de Thierry Escaich, compositeur contemporain qui marque notre temps, sont placés comme un écho direct à la musique de Duruflé. Par leurs ambiances tantôt diaphanes, tantôt brutales, tantôt enjouées, ces pièces extrêmement virtuoses pour la voix ouvrent ce programme comme une apostrophe à tout ce qui suit. Ce reflet croisé ne pouvait trouver sa pleine résonance sans la musique de Francis Poulenc avec un des motets les plus expressifs de ce compositeur : Timor et tremor, extrait des Quatre motets pour un temps de pénitence (1938). A travers les voix a capella, Poulenc transcende l'esprit humain et nous emporte au cœur des passions de l'âme.

Biographie

Chœur de chambre Dulci Jubilo

Crée en 2013 par Christopher Gibert avec des étudiants passionnés du conservatoire et de la faculté de musique de Toulouse, le chœur de chambre Dulci Jubilo est depuis cinq ans force de propositions et s'inscrit dans un renouveau du chant choral français. C'est dans une « douce joie » comme l'évoque le nom de l'ensemble que ces jeunes professionnels de la musique explorent avec exigence et sensibilité des répertoires variés. De la musique baroque à la création contemporaine cet ensemble cherche une interprétation vraie, fidèle aux styles. Ces qualités ont été remarquées dans de nombreux rendez-vous culturels : Festival de Rocamadour, Nuits Musicales en Armagnac, Toulouse les Orgues, Festival des chapelles de Carnac, Printemps des poètes à Grenoble... Dulci Jubilo se veut être un chœur polyvalent, associant musique ancienne et renouveau, création contemporaine et culture de notre temps. Le premier disque de l'ensemble est consacré aux compositions chorales de son directeur artistique. L'ensemble s’illustrera à l'avenir dans des collaborations étroites avec d'autres arts, dans le souci de créer la rencontre et d'offrir au public un voyage original et inattendu.

Christopher Gibert

Après avoir étudié l'orgue, le piano, l'analyse et l'écriture au Conservatoire de Toulouse et de Boulogne-Billancourt, Christopher Gibert obtient deux Premiers Prix mention très bien à l’unanimité en direction de chœur et en analyse musicale. Après une licence de musicologie, il se spécialise dans la musique sacrée du XVIIe siècle et réalise un mémoire de Master à l'Université Paris IV Sorbonne sur l’œuvre religieuse de Marc-Antoine Charpentier, compositeur emblématique du XVIIe siècle français. C’est ensuite au Pôle Supérieur de Rennes qu’il se perfectionne en direction dans la prestigieuse classe de Régine Théodoresco. Il y obtient une licence d’interprétation et le Diplôme d’Etat de professeur de musique. Musicien polyvalent, la direction de chœur demeure sa plus grande passion. Il intervient régulièrement lors de stages auprès de publics très variés. L’équilibre et la couleur du son, l'alliage des voix, la prosodie, la diction sont des sentiers d'interprétation qu'il arpente régulièrement avec ses deux ensembles. Il crée en 2013 à Toulouse le chœur de chambre Dulci Jubilo . Il a dirigé de nombreuses productions à l’échelle nationale. Christopher Gibert est depuis septembre 2018 professeur de chant choral et de direction de chœur au Conservatoire de Montauban. Il est par ailleurs responsable des formations chorales “jeune chœur” à l’église Saint Eustache de Paris.