18 AOÛT

21h

JERUSALEM

Compagnie La Tempête

Basilique Saint-Sauveur

En vidéo

Distribution

Conception artistique et direction : Simon-Pierre Bestion

Solistes : Milena Jeliazkova et Georges Abdallah
Choeur : La Tempête
Cornet à bouquin : Adrien Mabire
Percussions : Michèle Claude
Clarinette, doudouk : Xavier Marquis

Lumières : Marianne Pelcerf

Programme

1. Assumens Ihesus petrum. Chant de l’office de la Transfiguration, en latin
Pierre LE VENERABLE (XIIe siècle)
2. Αγνή Παρθένε (Agni parthene). Chant à la Vierge, en grec
Chant byzantin orthodoxe (XIXe siècle)
3. Հայաստան (Hayastan). Composition méditative, en arménien
Milena JELIAZKOVA
4. An der Wassern zu Babel. Psaume 136 de David, en allemand
Heinrich SCHÜTZ (1585-1672)
5. بابل أنھار ضفاف على (ealaa difaf 'anhar babil). Psaume 136 de David, en arabe
Chant byzantin melkite
6. أنت من (Mèn èntè). Poème soufi de Mansur al-Hallaj (Xe siècle), mystique persan
Zad MOULTAKA (1967)
עַל נַהֲרוֹת, בָּבֶל—שָׁם .7 Al naharot Bavel, en hébreu, Psaume 136 de David.
Salomone ROSSI (1570-1630)
8. יפיפיה קריה (Kirya Yefefia). Chant en mémoire de Jérusalem, en hébreu
Chanson juive yéménite (XVIe siècle)
9. Quenas sas figuras da Virgen partir. Cantiga de Santa Maria, en galaïco-portugais
Alfonso X El SABIO (XIIIe siècle)
10. Rosa Das rosas. Cantiga de Santa Maria, en galaïco-portugais
Alfonso X El SABIO (XIIIe siècle)
11. Lamentations de Jérémie à 6 (extraits), en latin
Robert WHITE (1538-1574)
12. طیر یا حلفك راح (Rah’halfak ya tayr). Chanson d’amour libanaise, en arabe
Les frères RAHBANI (XXe siècle)
13. Ir me kero madre a Yerushalaiym. Chant d’amour à Jérusalem, en judéo-espagnol
Chant traditionnel séfarade de Bulgarie & Turquie
14. Alleluia-tropus. Prière de St Nicolas de Myre (Anatolie), en slavon
Arvo PÄRT (1935)
15. Господи, спаси благочестивый (Gospodi, spasi blagochestiviya). Extrait de la
Liturgie de St Jean Chrysostome, en slavon
Sergueï RACHMANINOV (1873-1943)
16. ИЗРАСЛО ДЪРВО (Izraslo doervo). Polyphonie à thématique sacrée, en bulgare
Chant traditionnel bulgare, de la région de Thrace
17. ኣስመራ (Asmarâ). Extrait du Melt’ân sur le Psaume 8, en Ge’ez (éthiopien liturgique)
Jean-Louis FLORENTZ (1947-2004)
18. Dum Pater familias. Chant de procession pour St Jacques de Compostelle, en latin
Codex Calixtinus (XIIe siècle)
19. Tarakto bèbè rajè et  Ra'u anavim yismachu
chant soufi en arabe et psaume 69 de David en hébreu
Répertoire traditionnel de Samaa marocain et chant mozarabe (XVe siècle)

Note d'intention

Les liens que tissent toutes nos cultures méditerranéennes depuis des siècles s'expriment ici comme à travers une grande célébration dédiée à nos racines communes, à la manière dont les rituels sacrés et populaires se sont toujours joué des frontières et des identités.
Les trois grands monothéistes qui cohabitent dans un Jérusalem aux mille facettes en sont la preuve éclatante : se nourrissant mutuellement autant qu'ils se rejettent, ils sont à l'image de nos sociétés en quête d'identités singulières mais pourtant si profondément liées les unes aux autres.
Prières, berceuses, danses, chansons d’amour, invocations, ces musiques forment un grand rituel vocal unifié et dédié à l’amour et au souvenir de Jérusalem, dont une part d’elle vibre en chacun de nous.

LaTempete © Fondation_Orange
La Tempete © Festival Berlioz
La Tempete © Festival Berlioz

Biographie

Compagnie vocale et instrumentale, La Tempête est fondée en 2015 par Simon-Pierre Bestion. Celui-ci est alors animé d’un profond désir d’explorer des œuvres en y imprimant un engagement très personnel et incarné.
La proposition de La Tempête trouve sa source dans l’expression des liens et des influences entre des artistes, des cultures ou des époques. Elle explore les points de contacts et les héritages dans une démarche d’une grande liberté. La compagnie développe ainsi un rapport très intuitif et sensoriel aux œuvres, dont les réinterprétations sont régulièrement saluées par la critique nationale et internationale.
Simon-Pierre Bestion visite l’intimité entre les traditions humaines et la diversité des empreintes laissées par les mouvements artistiques et sociétaux. Le répertoire de l’ensemble traverse, par l’essence même de son projet, plusieurs esthétiques, se nourrissant principalement des musiques anciennes voire traditionnelles ainsi que des répertoires modernes et contemporains.
Travaillant sur instruments anciens, traditionnels et explorant de vastes formes d’expressions vocales, La Tempête bâtit ses propositions autour de l’expérience des timbres et de l’acoustique.
Ses projets prennent ainsi forme autour de l’idée d’une immersion sensorielle du spectateur, de la recherche d’un moment propre à chaque rencontre entre un lieu, des artistes et un public. Les créations de Simon-Pierre Bestion naissent d’un profond attrait pour l’expérience collective et l’exploration.
La compagnie s’ouvre pour cela à de nombreuses disciplines et collabore avec des artistes issus de très vastes horizons.

Retrouvez La Tempête sur :