7 AOÛT

21h

la sportelle

Écriture / improvisation

Musiques pour voix, violon, harpe et orgue
de Camille Saint-Saëns et ses contemporains

Ensemble La Sportelle

Basilique Saint-Sauveur, Rocamadour

En vidéo

Pater Noster d'Albert de Klerk (1911-1998) à Autoire

[VIDÉO] Depuis sa création il y a un an L'Ensemble La Sportelle a donné une dizaine de concerts. Leur programme "Ave Maria, oui mais lequel?" a permis de découvrir ou de redécouvrir ce Pater Noster de Klerk. Prochains rendez-vous avec Les 4 chemins de Noël, La Sportelle les 21 et 22 décembre à Saint-Michel-de-Bannières, dans Le Grand Couvent de Gramat et à la Salle St. Martin de Souillac.

Publiée par Ensemble La Sportelle sur Lundi 26 novembre 2018

Distribution

Laetitia CORCELLE , soprano
Alix LEPAROUX, alto
Kaelig BOCHÉ, ténor
Cédric BAILLERGEAU, basse
Elsa GRETHER, violon
Nathalie CORNEVIN, harpe
Emmeran ROLLIN, orgue

Programme

1ère partie: Les émotions du croyant

Henriette Renié - Andante religioso, en fa mineur - pour harpe et violon
Mel Bonis - Adoro te - pour quatuor vocal
Léon Boëllmann - Ave Maria - pour ténor, harpe, violon et orgue
Camille Saint-Saëns - Quam dilecta - pour quatuor, harpe et orgue
Camille Saint-Saëns - Fantaisie - pour violon et harpe
Léo Delibes - Agnus Dei - pour soprano, basse et orgue
Félix Guilmant - O salutaris - pour quatuor, harpe, violon et orgue

2ème partie: Le doute

André Caplet - Adagio, en si mineur - pour violon et orgue
Camille Saint-Saëns - Offertoire – Justorum Animae - pour quatuor et orgue
Ernest Chausson - Pater noster - pour ténor et orgue
Camille Saint-Saëns - Sub tuum praesidium - pour soprano, alto et orgue
Camille Saint-Saëns - Tu es Petrus - pour quatuor et orgue

3ème partie: L'espérance de la rédemption, calme et sérénité

Louis Ganne - Invocation - pour orgue harpe et violon
Léo Delibes - Ave Maris Stella - pour soprano, alto et orgue
Louis Vierne - Ave Maria - pour basse et orgue
Gabriel Fauré - Tantum ergo - pour quatuor, harpe et orgue
Camille Saint-Saëns - O Salutaris - pour soprano, alto, basse et orgue
Camille Saint-Saëns - Deus Abraham - pour quatuor, harpe et orgue
Louis Aubert - O salutaris - pour quatuor, harpe, violon et orgue

La Sportelle
La Sportelle
La Sportelle

Note d'intention

Camille Saint-Saëns, compositeur prolixe et musicien très influent toute la seconde moitié du XIXe siècle et début XXe, fut organiste plus de 20 ans à la Madeleine à Paris, où il composa nombre de motets. Pas ou peu connus, ils ont pourtant la fougue, la fraîcheur et la puissance qui firent le succès de Saint-Saëns dès son vivant.

L’instrumentation du concert alliant les voix et l’orgue à la harpe et au violon, est inhabituelle de nos jours : une belle (re)découverte pour le public que ces couleurs romantiques dans la musique sacrée.

Saint-Saëns très attaché à la musique française de son temps, est entouré de ses amis et contemporains dans ce programme très varié, proposé à la Sportelle par le directeur scientifique du Palazzetto Bru Zane.

Biographie

Depuis Noël 2017, le Festival de Rocamadour s’est doté d’un nouvel instrument pour continuer de contribuer au rayonnement de la musique sacrée au niveau régional et national : il a créé son propre ensemble musical, et en confie la direction à Lætitia Corcelle, soprano et conseillère artistique du Festival.

C’est un ensemble léger — 4 à 8 chanteurs, mixte ou non selon les musiques, et autant d’instrumentistes — qui se consacre au répertoire sacré, sans limite de style ni de siècle. Sa qualité d’interprétation s’appuie sur une compréhension des textes et de leur usage, et s’enrichit au contact des grands artistes invités au festival.

Cet ensemble de poche prend le nom de l’insigne de Rocamadour : la sportelle. Cette médaille à la forme très particulière, qui existe depuis le Moyen-Âge, est remportée par les pèlerins après leur passage dans la cité sainte : elle voyage aux quatre coins du monde, emportant avec elle le rayonnement de Rocamadour. La Sportelle musicale a la même vocation !