La première fois que je suis venu assister à un concert à Rocamadour, une visite privée de l’orgue était organisée. J’y suis allé par curiosité et il faut reconnaître que cette visite non programmée a changé ma perception de la basilique. Découvrir cette console perchée contre la falaise, décoder le fonctionnement de cet instrument imposant et surtout comprendre qu’il ne fait qu’un avec l’enceinte bâtie, forcément cela conduit à vivre les concerts et récitals différemment. Si vous y participez, je vous invite à demander que la note la plus grave de l’instrument soit jouée. Vous verrez, c’est saisissant!

Posted in visite privée de l'orgue and tagged .