10 AOÛT

21h00

La nuit dévoilée Mikrokosmos

FESTIVAL D'ETE / DES ETOILES MUSICALES

LA NUIT DEVOILEE

Mikrokosmos, Loïc Pierre

Basilique Saint-Sauveur, Rocamadour

En vidéo

Mikrokosmos Loïc Pierre

Programme

que chuintent les ténèbres…
Joby Talbot (1971)
Leon (2002) extrait
Meredith Monk (1942)
Plague (1988)
Francis Poulenc (1899-1963)
Figure Humaine (1943)
…Toi ma patiente…
…Riant du ciel et des planètes…
…le jour m’étonne et la nuit me fait peur…
Gjermund Larsen (1982)
Halling frå senja
Gjendine Slålien (1871-1972) sur un arrangement de Günnar Eriksson (1936)
Gjendines bådnlåt

…la nuit épouse en ombre tous les embrasements…
Joby Talbot (1971)
Leon (2002) extrait
Meredith Monk (1942)
Jewish storyteller (1988)
Dance (1988)
Dream (1988)
Jaakko Mantyjärvi (1963)
Die stimme des Kindes (1998)
Grete Pedersen (1962)
Ned i vester soli glader (Hymne vespéral)
Peter Warlock (1894-1930)
The full heart (1915)

…voiles, voix et runes…
Joby Talbot (1971)
Leon (2002) extrait
Norman Luboff (1917-1987)
Black is the color
Veljo Tormis (1930)
Laine vereeb (1998)
Edvard Grieg (1843-1907)
Opus 71
Henning Sommerro (1952) / Grete Pedersen (1962)
Brujemarsj (marche nuptiale)

Distribution

Choeur Mikrokosmos, Loïc Pierre

Vu par la presse

« Dans les ténèbres de la basilique, le public perd ses repères et laisse le chœur l’emporter dans son monde. Monde de la nuit et des cauchemars entraînés par des chants norvégiens, islandais et quelques onomatopées pour le rythme.»

Manon Guillon, RMV Live

Biographie

Défenseur du renouveau choral hexagonal, Mikrokosmos propose depuis 25 ans une palette sonore a capella nourrie d’aventures artistiques peu communes. Porté par une troupe de 40 chanteurs âgés de moins de 30 ans, auréolé de 20 prix internationaux et très sollicité par le cinéma, le « laboratoire choral » Mikrokosmos cultive l’audace. Avec des créations originales mariant influences et partenariats inédits le choeur dissout les frontières entre les arts. Ainsi, la danse hip-hop et la vidéo intimement mêlées au chant dresse un portrait singulier de l’art choral d’aujourd’hui. Très coloré, le répertoire de Mikrokosmos se compose d’oeuvres dénichées dans le monde entier. Chaque année, des commandes sont passées à des compositeurs français ou étrangers ainsi qu’en témoigne le Concerto pour choeur et violon de Pascal Zavaro créé en 2011 avec Elisabeth Glab, premier violon de l’Orchestre National de France. Ce sont Aaron Jay Kernis, Brent Michael Davids, Jukka Linkola, Philippe Hersant, Nicolas Bacri, Alain Labarsouque ou encore Patrick Burgan qui nourrissent le quotidien musical du choeur. Et sa discographie reflète ces nombreuses complicités notamment avec la gravure de deux monographies de Thierry Machuel. Mikrokosmos enregistre aussi les musiques des films La planète blanche, Les rois maudits, Brendan et le secret de Kjell et Océans suite à son exceptionnelle collaboration avec Bruno Coulais.
Avec Mikrokosmos la création repose toujours sur un collectif vivant et enthousiaste, au service d’un art choral en perpétuel renouvellement. En 2011, le choeur a également créé Ombres vives, un ciné-concert original pour lequel les jeunes artistes prêtent leur voix parlée et chantée à des films amputés de leur bande son. Pour cette post-synchronisation, ils sonorisent et bruitent à l’aide de 500 accessoires insolites les 40 films sélectionnés. En 2014, suite à une résidence à la Meredith Monk House Foundation à New-York, Mikrokosmos a proposé un spectacle avec l’artiste américaine à l’occasion de ses 50 ans de carrière. De renommée internationale, le choeur continue de tutoyer les plus belles acoustiques.

https://www.choeur-mikrokosmos.fr/accueil